Rencontres

 

À venir

 

(vous confirmez votre présence auprès de  René Milot   [milotrene.qc@gmail.com]

8 novembre  Québec

 

Brahim Boudarbat

Directeur de l’Observatoire de la francophonie économique à l’Université de Montréal.

 

A l’heure où le Québec ouvre de nouvelles représentations en Afrique nous aurons plaisir à entendre Brahim Boudarbat nous expliquer le rôle de l’Observatoire dans le développement de nos liens économiques avec ce continent.

http://ofe.umontreal.ca

Formation universitaire :

  • Ph.D. Sciences économiques (Université de Montréal)

Domaines d'enseignement :

  • Économie du travail, politiques publiques du marché du travail

Domaines de recherche :

  • Économie du travail
  • Économie de l'immigration
  • Économie de l'éducation
  • Économétrie appliquée

     

Passées

15 octobre Montréal

 

 

David Brulotte

 

 

 

 

 

 

 

Guillaume Lavallée

 

 

David Brulotte est délégué général du Québec à Tokyo, au Japon, depuis le 3 juin 2019.
Il a d’abord été nommé directeur Asie-Pacifique et Moyen-Orient pour Investissement Québec (IQ), la société de financement et agence de développement économique du Québec. Basé au Japon depuis juin 2018, M. Brulotte dirigeait les activités des bureaux d’IQ au Japon, en Corée, en Chine et en Inde. Avant son affectation à Tokyo, il a travaillé à Paris de 2014 à 2018 en tant que directeur du développement des affaires pour la France, l’Italie et le Benelux, toujours pour IQ. Auparavant, il a occupé pendant plus de deux ans les fonctions de délégué commercial à la Délégation générale du Québec à Londres.
Avant de joindre la fonction publique québécoise, M. Brulotte a travaillé dans le domaine du désarmement pour le compte des Nations Unies à Katmandou, au Népal.
David Brulotte parle français, anglais et japonais. Il a étudié en France et à Singapour et est titulaire d’un B. A. en sciences politiques de l’Université Laval de Québec ainsi que d’une maîtrise en études internationales et diplomatie de la School of Oriental and African Studies de l’Université de Londres. M. Brulotte est engagé dans la philanthropie culturelle au Québec et a représenté le Canada aux championnats du monde de triathlon en 2017, en plus d’être Ironman All World Athlete (AWA) la même année.
Il a reçu en 2015 la distinction Raymond Blais de la Fondation de l’Université Laval et il a été finaliste, cette même année, au concours ARISTA de la Jeune Chambre de commerce de Montréal dans la catégorie Jeune leader international. En 2018, David Brulotte a également reçu la reconnaissance Paul Harris Fellow du Rotary International.


Né à Québec en 1977, Guillaume Lavallée a fait des études de baccalauréat en philosophie à l'Université Laval, puis une maîtrise en philosophie politique sur le monde arabe, qu'il a terminée à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth, au Liban. Il a enchaîné avec un DESS en journalisme international et un stage à l'AFP. «Les relations entre l'Occident et le monde arabe, entre la modernité et l'islam me passionnaient, mais aussi le journalisme», dit-il.

En 2004, il entreprend des études de doctorat en philosophie musulmane à l'Université McGill, tout en travaillant au bureau de l'AFP à Montréal.

Guillaume Lavallée est journaliste. Il a travaillé à l’AFP, notamment comme chef de bureau au Soudan et correspondant au Pakistan et en Afghanistan. En 2016, il enseigne le journalisme à l’École des médias de l’Université du Québec à Montréal. Il a publié Dans le ventre du Soudan, chronique des derniers jours d’un géant (finaliste au prix Albert-Londres 2013).

Il est actuellement directeur du bureau de l’AFP à Jérusalem.

Voir: De reporter à professeur

 

26 septembre Montréal

Denis Vaugeois

 

12;00 au restaurant Bonaparte au 443 rue St Francois-Xavier

L'AADQ vous convie le 26 septembre prochain à 12;00 à déjeuner avec Denis Vaugeois, suite à la parution chez Boréal au printemps dernier,de son livre Denis Vaugeois,Entretiens 

 Ce livre a été réalisé avec Stéphane Savard,historien. 

« Je crois à l’entrepreneurship. Mon apprentissage, ce fut une vie par paliers. […] Ma vie a été parsemée d’occasions d’apprendre à gérer. » Si ces mots ne résument pas l’étonnant parcours de Denis Vaugeois, ils résument sans doute l’esprit volontaire et curieux d’un homme abonné aux défis les plus variés.

En tant qu’historien, Denis Vaugeois n’a jamais répugné à s’engager dans les affaires de la Cité, au point de devenir une référence pour le grand public. C’est ce même souci de rendre accessibles les travaux des historiens québécois qui l’encouragera à s’investir dans le domaine de l’édition. Combinées à son nationalisme modéré, ses recherches sur la Nouvelle-France et les Autochtones en font un observateur et un défenseur de l’Amérique métissée. 
 
Celui que René Lévesque considérait comme un «homme de culture» a donné son nom à d’importantes politiques culturelles qui aujourd’hui encore structurent l’action gouvernementale. Avec la Loi sur le développement des entreprises québécoises dans le domaine du livre, Denis Vaugeois a su arrimer des objectifs de diffusion culturelle aux impératifs économiques d’un secteur d’activité fragile mais essentiel à la collectivité. Et son action en faveur d’un réseau de bibliothèques publiques constitue un legs culturel et démocratique majeur.

 
Bien qu’épris de culture, l’homme n’en est pas moins un gestionnaire efficace et il se livre ici à une véritable leçon d’administration publique et privée. Que ce soit comme haut fonctionnaire, ministre ou éditeur, Denis Vaugeois se révèle être un praticien rigoureux et déterminé. Ces entretiens nous permettent de mesurer l’énergie inépuisable qui anime l’homme et la somme impressionnante de ses réalisations.

https://www.editionsboreal.qc.ca/catalogue/livres/denis-vaugeois-2652.html 

7 juin Québec

Assemblée générale annuelle

précédée d'une rencontre et d'un échange avec Madame Nadine Girault, ministre du MRIF

au Bonne Entente à 10;30

 

Biographie

D’origine haïtienne, née à St-Louis, Missouri, Nadine Girault a passé une partie de sa jeunesse à Gaspé. De retour à Montréal, elle a adopté la région des Laurentides dès la vingtaine, alors qu’elle y pratiquait ses sports préférés. Elle y a établi sa résidence secondaire, quelques années plus tard. Elle aime dire qu’elle travaille à Montréal mais vit dans les Laurentides et plus particulièrement à Val-David dans le comté de Bertrand.

Gestionnaire chevronnée dans des environnements diversifiés, elle est reconnue pour son sens stratégique et sa capacité à créer et à stimuler des équipes performantes. Elle a occupé, au cours de sa carrière, plusieurs postes névralgiques dans de grandes entreprises qui lui ont confié des mandats complexes et exigeants.

Très tôt dans sa carrière, après avoir performé durant près de 10 ans dans le domaine compétitif des ventes B2B du secteur de l’électronique et y avoir enseigné, elle a poursuivi son parcours au Service de police de la communauté urbaine de Montréal (le SPVM actuel) où elle a créé et implanté un concept unique de formation proactive pour les 2500 officiers et commandants.

Au cours des 15 années suivantes, c’est au sein des grandes institutions financières que son leadership l’a fait reconnaître comme un agent de changement qui sait implanter une culture de performance, visant des standards élevés et toujours centrée autour du client. Présentement consultante en leadership, marketing et développement des affaires, et ce depuis 2015, elle accompagne plusieurs organisations afin de les aider à accélérer le virage client dans leurs activités de génération de revenus.

Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires spécialisé en finances et marketing aux HEC de l’Université de Montréal, elle s’est vue décerner la Médaille d’argent en 2002 pour son MBA en services financiers à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et a complété sa formation d’une certification d’Administrateur de sociétés certifié (ASC).

Également très impliquée dans son milieu, Nadine Girault s’est investie au sein de plusieurs comités et conseils d’administration, dont notamment Investissement Québec, le Fonds de solidarité FTQ, L’École supérieure de ballet du Québec, la Fondation de l’hôpital Jean-Talon, la Fondation de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, le 24H de Tremblant, l’Association des femmes en finances du Québec, et bien d’autres.
 

30 mai Montréal

Claude Hausser

12;00h au restaurant Bonaparte à Montréal,447 rue St François Xavier.

Nouveaux mandats de l’AIEQ

Jacques LÉVESQUE

12h00 au restaurant Le Louis-Hébert à Québec

Les relations de la Russie avec les États-Unis et la Chine : L’état des lieux.

26  avril  Québec

[2019-06-11 09:30:02]
Jacques LÉVESQUE
  Jacques Lévesque a obtenu le Doctorat en études politiques de la Fondation Nationale des Sciences Politiques de Paris en 1968. Il a été le premier directeur du Département de Science Politique de l'Université du Québec à Montréal, lors de l'ouverture de l’Université en septembre 1969.  
Spécialiste des problèmes politiques internationaux de l'URSS, de la Russie et de l’ancien espace soviétique, il a été fréquemment détaché de l’UQAM pour occuper des postes de recherche ou d'enseignement dans des institutions étrangères. Après avoir été Senior Fellow du Research Institute on Communist Affairs de l'Université Columbia de New York en 1969, il a été Research Fellow du Russian Research Center de Harvard University (1972-73), Directeur d'Etudes associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris (1977-78) et pendant deux ans, (1985-87) Professeur invité au Department of Political Science de l'Université de Californie à Berkeley et membre du Berkeley-Stanford Program on Soviet International Behavior. 
Jacques Lévesque, en plus de nombreux articles parus dans des revues internationales, a été l’auteur de 8 livres dont plusieurs ont été traduits soit en anglais, en espagnol, en italien en hongrois ou en portugais. Ce sont notamment: Le conflit sino-soviétique et l'Europe de l'Est, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1970. Le conflit sino-soviétique, Paris, Presse Universitaires de France (« Que sais-je »)1973 et 1979). L'URSS et la Révolution cubaine, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques 1977. Italian Communists versus the Soviet Union, Berkeley, IIS 1987. L'URSS et sa politique internationale, de Lénine à Gorbatchev, Paris, Armand Colin 1988. l979-1989: L'URSS en Afghanistan, Bruxelles, Éditons Complexe, 1990. 1989: La fin d'un empire - L'URSS et la libération de l'Europe de l'Est, Paris, Presses de Sciences Po, 1995. (Traduit en anglais sous le titre The Enigma of 1989, The USSR and the Liberation of Eastern Europe, Berkeley, Los Angeles, University of California Press 1997). Le retour de la Russie, Montréal, Varia 2006. 
En 1985, 1987 et 1989, il a été invité comme expert-conseil auprès du Secrétaire d'Etat aux Affaires Extérieures du Canada, M. Joe Clark, lors de la préparation de ses visites en URSS et en Europe de l'Est. Il a témoigné à diverses reprises devant le Comité parlementaire des Affaires Extérieures du Canada et ses sous-comités, et il a été conseiller spécial à l'Ambassade du Canada aux Nations Unies, à l'automne 1984 et en juin 1988. Il a effectué de nombreux séjours de recherche en URSS, en Europe de l'Est et en Chine. Il a vécu à Moscou en 1975 en tant que chercheur à l'Académie des Sciences de l'URSS. Il a été vice-président de la Société Royale du Canada de 1994 à 1996. Il a obtenu la bourse Killam de 1991 à 1993. Il a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur de France en juin 2000. Il est chevalier de l’Ordre National du Québec et membre de l’Ordre du Canada.

 
 

 

Québec 21 février

Laurence Haguenauer

Consule générale de France à Québec

Le jeudi 21 février à 12h00 au restaurant Louis-Hébert (à l’étage). 

Laurence Haguenauer en bref

Ministre plénipotentiaire, Laurence Haguenauer a été nommée consule générale de France à Québec par décret du président de la République du 10 mai 2016. Elle a pris ses fonctions le 1er septembre 2016.

Diplômée de l’Institut d’études politiques et titulaire d’un brevet de traduction et de terminologie juridique allemandes, lauréate du concours d’Orient du ministère des Affaires étrangères en 1992, elle a d’abord servi à Bonn comme diplomate d’échange à l’Auswärtiges Amt, puis à l’administration centrale du ministère des Affaires étrangères, où elle occupera des postes aux affaires économiques et financières de 1992 à 1994, aux relations culturelles, scientifiques et techniques de 1994 à 1996 et aux affaires européennes en 1997.

De 1997 à 2000, elle rejoint l’ambassade de France au Canada en qualité de première secrétaire. Puis, elle rentre en France pour servir au ministère de la Justice jusqu’en 2003, avant de revenir au ministère des Affaires étrangères comme sous-directrice à la direction de la Communication et de la Presse. De 2007 à 2010, elle est conseillère de coopération et d’action culturelle, directrice de l’Institut français de coopération à Tunis. A l’ambassade de France à Budapest, elle exerce les fonctions de n° 2 de 2010 à 2013.

Précédemment directrice adjointe des Français à l’étranger et de l’administration consulaire, elle est Chevalier de l’Ordre National du Mérite et de l’Ordre National de la Légion d’honneur.

Québec 14 décembre

 Daniel-Mercier Gouin

Daniel Mercier-Gouin, agro économiste à l’Université Laval.

Gestion de l’offre et de son implication dans le cadre des récents accords de libre échange

(+ infos)

 

12;00 au restaurant Le Graffiti, rue Cartier, Québec

 

Daniel Mercier-Gouin, agro économiste à l’Université Laval.

Doctorat en économie du développement, décembre 1987, Université des Sciences sociales de Grenoble II

  • Thèse : Marché des quotas et changements structurels dans le secteur laitier : analyse du cas du Québec et perspectives en France

 

Maîtrise en économie rurale, mars 1982, Université Laval, Québec

 

Baccalauréat en sciences agronomiques, agroéconomie, décembre 1978, Université Laval, Québec

 Expériences

Depuis janvier 1988
Professeur au Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation, Université Laval, Québec.

  • Titulaire depuis novembre 2004 de la Chaire d'analyse de la politique agricole et de la mise en marché collective;
  • Directeur du Département, 2006-2014;
  • Directeur du groupe de recherche en économie et politique agricoles (GREPA), 1999-2007;
  • Directeur du programme de maîtrise en économie rurale, 1997-2001;
  • Directeur du programme de baccalauréat en agroéconomie, 1990-1993.

 

Août 2003 à juillet 2004 
Chercheur invité, Département d’économie et sociologie rurales, Institut national de la recherche agronomique (INRA), Paris;

 

Janvier à décembre 2004
Chercheur invité, Agribusiness & Economics Researh Unit (AERU), Lincoln University, Nouvelle-Zélande


Août 1981 à juillet 1984
Département d'économie rurale, Université Laval, Québec. Fonction : Professeur assistant.

Raymond Bachand

Montréal 14 novembre

 

Raymond Bachand, négociateur en chef pour le Québec  dans les négociations de l’ALENA

Monsieur Bachand nous entretiendra de la de renégociation de l’accord de libre -échange nord -   américain, son mandat étant de représenter le Québec auprès des instances provinciales, fédérales, des gens d’affaires et des syndicats afin de défendre nos intérêts au cours des pourparlers.

En souhaitant vous y retrouver nombreux.

 

Montréal, 26 septembre

Jocelyn Coulon

 

Le Canada dans le monde, Trudeau tient- il ses promesses

 

 

Chez Lévesque à 12;00 au 1030 rue Laurier ouest.

Biographie

Après des études en science politique à l'Université de Montréal, il codirige la revue Aéromag et collabore au journal Le Devoir dont il devient directeur de l'information internationale pendant les années 1990.

Coulon enseigne le journalisme à l'UQAM et fait partie de l'Institut international d’études stratégiques. Il est surtout connu pour ses chroniques dans les pages éditoriales de La Presse. Il a écrit des livres sur les casques bleus et la guerre de l'Irak.

Membre du CÉRIUM, il dirige le Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix (ROP). Il est professeur invité au département de science politique de l'Université de Montréal.

Le 20 juillet 2007, il devient officiellement candidat libéral dans la circonscription fédérale d'Outremont[1]. Il est cependant défait par le député sortant, Thomas Mulcair, à l'élection du 17 septembre. Le group juif B'nai Brith avait contesté sa candidature, l'accusant d'anti-américanisme et d'anti-sionisme[2].

En février 2016, il est nommé conseiller auprès du ministère des Affaires étrangères du Canada, responsable des questions de paix et de sécurité[3].

Œuvres

  • L'homme en première ligne, 1991

  • Les Casques bleus, 1995

  • L'agression : Les États-Unis, l'Irak et le monde, 2004

  • Guide du maintien de la paix, 2006

  • Un selfie avec Justin Trudeau: Regard critique sur la diplomatie du premier ministre, 2018

 

Québec, 13 septembre

Denis Bédard

 

Le Louis- Hébert à 12:00

L’AUSTÉRITÉ BUDGÉTAIRE PROLONGÉE SANS RAISON APRÈS 2014

DIFFICULTÉS ET INSUFFISANCES

DU CADRE BUDGÉTAIRE QUÉBECOIS

Monsieur Bédard détient une formation en science économique avec spécialité en finances publiques. Sa carrière au gouvernement du Québec a commencé en 1964 et il a œuvré dans plusieurs ministères où il a occupé principalement des fonctions dans le domaine de la recherche économique et de la politique fiscale et budgétaire (ministère des Finances et Secrétariat du Conseil du Trésor). Il a aussi travaillé plusieurs années dans le domaine des relations intergouvernementales et internationales. Enfin, il a été associé à la préparation de plusieurs rapports concernant les finances publiques, les secteurs de la santé et de l’éducation.

 

Vendredi 27 avril

Montréal

Claude Roquet

 

Nous aurons le plaisir d’entendre Claude Roquet sur la Crise  d’octobre de 1970.

 

 

 

Mercredi 10 mai

Québec

 

Michel Brunet

 

 

 

- Le 10 mai prochain à 12h00  Michel Brunet nous entretiendra de son dernier ouvrage "La France impériale et la Nouvellle France " 

dans le cadre d’un déjeuner -conférence au restaurant le Louis -Hébert à Québec. 

 

 

Vendredi le 16 mars

Québec

  12:00, au restaurant le Louis-Hébert à Québec, le professeur Laurence Mc Falls, spécialiste de l'Allemagne à la faculté de Sciences politiques de l'Université de Montréal.

Expertises de recherche

Ayant au cours des années 1990 surtout travaillé sur les problèmes politiques et culturels reliés à la réunification allemande dans le contexte de l’intégration européenne, je m’oriente depuis une décennie aux fondements théoriques, philosophiques et épistémologiques des sciences sociales, avec un intérêt particulier pour les œuvres de Max Weber et de Michel Foucault. J’ai également ouvert, en collaboration avec ma collègue du Département d’anthropologie Mariella Pandolfi, un nouveau champ de recherche et de réflexion sur les interventions militaires et humanitaires et les nouvelles formes de domination thérapeutique qui s’y sont développées et qui se généralisent désormais à travers la gouvernementalité postlibérale émergeante. Enfin, depuis 2014, je m'intéresse de nouveau à l'histoire est-allemande dans le cadre d'un projet mené avec un cinéaste-documentariste, le «Open Memory Box» une archive en ligne multi-média basée sur une collection originale de films 8mm privés tournés pendant les 40 ans de l'existence de la RDA.

Fortement impliqué au Centre canadien d’études allemandes et européennes depuis sa création en 1997, j'en suis actuellement directeur et également responsable de l'école doctorale transatlantique «IRTG Diversité» en collaboration avec une vingtaine de collègues allemands et montréalais.

Champs d'expertise

 

Le mardi 27 mars 

Montréal

12:00, au restaurant Bonaparte,443 rue Francois-Xavier,nous aurons le plaisir de recevoir Me Pierre-Marc Johnson au sujet du Traité Canada- Europe.

Biographie

Né à Montréal, le 5 juillet 1946, fils de Daniel Johnson (père), avocat, et de Reine Gagné.

Étudia au couvent des Sœurs de la Providence et aux collèges Stanislas et Saint-Laurent. Bachelier en science politique summa cum laude du Collège Jean-de-Brébeuf en 1967. Licencié en droit de l'Université de Montréal en 1970 et admis au Barreau du Québec en 1971. Diplômé en médecine de l'Université de Sherbrooke en 1975 et admis au Collège des médecins du Québec et à la licence de pratique au Canada en 1976 après un internat dans les hopitaux universitaires de Montréal.

Occupa divers postes de 1966 à 1973 au sein de plusieurs associations étudiantes ainsi qu'à OXFAM-International. Professeur au cégep de Sherbrooke en 1972 et en 1973. Participa à une recherche sur l'analyse des fonds de recherche en santé pour le ministère de l'Éducation en 1973. Fut membre du conseil d'administration de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke. Exerça la médecine à l'Hôpital Maisonneuve à Montréal.

Élu député du Parti québécois dans Anjou en 1976. Réélu en 1981 et en 1985. Ministre du Travail et de la Main-d'œuvre dans le cabinet Lévesque du 6 juillet 1977 au 6 novembre 1980. Ministre des Consommateurs, Coopératives et Institutions financières du 6 novembre 1980 au 30 avril 1981. Ministre des Affaires sociales du 30 avril 1981 au 5 mars 1984. Ministre de la Justice et Procureur général du 5 mars 1984 au 3 octobre 1985. Ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes du 5 mars 1984 au 12 décembre 1985. Ministre par intérim des Communautés culturelles et de l'Immigration du 27 novembre au 20 décembre 1984. Élu président du Parti québécois le 29 septembre 1985. Premier ministre du Québec et président du Conseil exécutif du 3 octobre au 12 décembre 1985. Chef de l'Opposition officielle du 12 décembre 1985 au 10 novembre 1987, date de sa démission comme président du Parti québécois, chef de l'opposition officielle et député d'Anjou.

Professeur invité de droit constitutionnel à l'University York de Toronto en 1988. Avocat-conseil au cabinet Guy et Gilbert de 1988 à 1996 puis chez Heenan Blaikie. Professeur à la Faculté de droit et directeur de recherche au Centre de médecine d'éthique et de droit de l'Université McGill de 1988 à 1998. Devint conseiller spécial du secrétaire général de la Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement en 1991.

Président de comités de la Conférence des parties de la Convention des Nations unies pour combattre la désertification (1992-1994) et conseiller auprès du Secrétariat depuis 1992. Chargé de mission en Afrique, en Amérique latine et en Europe de l'Ouest depuis 1994, pour des organes liés à la Convention. Conseiller auprès de la Commission nord-américaine de coopération environnementale de 1994 à 2002. Coprésident du Symposium international, sur le commerce et le développement durable à l'occasion du Sommet des Amériques à Québec en 2001.

Membre du conseil d'administration d'organisations et d'institutions liées au développement durable: membre fondateur, vice-président du conseil d'administration et président du comité des affaires étrangères de la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie à Ottawa (1989-1997); l'Institut international de développement durable à Winnipeg (1990-1996); Environmental Training Institute of North America de Mexico (1994-1999); l'Union mondiale de conservation de la nature à Genève (1997 et 2000); l'Institut Véolia pour l'environnemet à Paris (2000).

Membre du conseil d'administration de sociétés commerciales à capitalisation ouverte ou fermée: Unimédia (1990-1998), SNC, devenue SNC Lavalin (1990-1998), comité aviseur sur l'environnement de la société Dow Chemical (Midland, Michigan, 1990-1996), Compagnie de chauffage urbaine de Montréal (Montréal, 1993-1998), SOGEMA (Montréal, 1997-2000), Vincor International (Toronto, depuis 1998), Divertissements Muse Inc. (Montréal, depuis 1998), Civigenics (Bonton, 1998-2000), Entourage Solutions technologiques (Montréal, 2000-2005), Air Canada (2000-2003), H2O Innovation (2001-2003), Ciments Saint-Laurent (Montréal, depuis 2001), Celmed Bioscience (Montréal, 2003-2004), Ace Aviation Holdings (Montréal, depuis 2003) et ses filiales Aéroplan (depuis 2004) et Jazz (depuis 2005), Orthosoft (Montréal, depuis 2004), First National Alarmcap (Calgary, depuis 2005) et Noveko international (juin 2008).

Conseiller et négociateur principal du gouvernement du Québec dans le dossier opposant les États-Unis au Canada sur le bois d'oeuvre depuis 2001. Membre du groupe de travail sur l'avenir de l'Amérique du Nord du Conseil des relations extérieures des États-Unis en en 2004 et en 2005. Juriste-conseil auprès du Conseil de la magistrature du Canada dans l'affaire du juge en chef, Michel Robert, de la Cour d'appel du Québec en 2005. Conseiller spécial de GO5 pour la défense de la gestion de l'offre de 2004 à 2006. Président de la Commission d'enquête sur le viaduc de la Concorde en 2006 et en 2007. Nommé en mai 2009 négociateur en chef du Québec dans le cadre des négociations du projet d'accord transatlantique entre le Canada et l'Union européenne afin de faciliter le commerce et étendre les domaines de coopération.

Devint avocat-conseil chez Lavery en février 2014.

Auteur d'essais et articles sur la mondialisation en regard de l'environnement et de la participation de la société civil; auteur d'un ouvrage de droit du commerce international intituté: The Environment and NAFTA: Understanding and Implementing the New Continental Law (1995).

Nommé membre de la Société Royale du Canada en mai 1993. Nommé grand officier de l'Ordre de la Pléiade le 28 janvier 2000. Honoré du titre de Grand Ambassadeur par le Réseau des diplômés de l'Université de Sherbrooke en novembre 2005. Le 19 juin 2008, fut élevé au rang de grand officier de l'Ordre national du Québec pour sa contribution exceptionnelle à la vie québécoise. Reçut un doctorat honorifique de l'Université de Montréal en 2014.

Frère de Daniel Johnson (fils). Neveu de Maurice Johnson, député à la Chambre des communes de 1958 à 1962.

Date de mise à jour de la biographie : Décembre 2014

Le 16 février a Montréal

 

 

 

Camille Charles - BREF CURRICULUM VITAE 

  • Naissance à Québec, en 1948, dans une famille d’origine libanaise

  • Études dans les collèges classiques : Collège des Jésuites de Québec, Collège de Sainte-Anne de la Pocatière, Collège Sainte-Marie de Montréal

  • Diplôme en Histoire des relations internationales de l’UQAM

  • Études de deuxième cycle à l’Université de Montréal en histoire contemporaine

  • Carrière de 33 ans dans l’enseignement :

-          enseignant d’histoire et d’économie

-          directeur d’école au secondaire (Polyvalente Saint-Jérôme) 27 ans 

  • Plusieurs voyages dans les pays du Moyen-Orient et du Monde arabe depuis 1964

  • Conférencier sur l’actualité du Moyen-Orient et les réalités du monde arabe : auditoires d’adolescents du secondaire et d’adultes

  • Conférencier invité de l’Université du troisième âge de l’Université de Sherbrooke

  • Fondateur du CIAMO (Causeries d’initiation au Moyen-Orient)

Situation dans le monde arabe.

Tous les journaux télévisés font référence aux problèmes du Moyen-Orient : Israël, Palestine, Irak, Afghanistan, Iran, pétrole, intégrisme musulman, condition de la femme musulmane, etc.

Les enjeux de la région : pétrole, conflits, armes nucléaires et intégrisme religieux mettent en péril la paix mondiale.

Nos gouvernements participent à des guerres : première guerre du Golfe et Afghanistan.

Ils fournissent des troupes aux contingents de l’ONU : Chypre, Golan et Suez (1956).

Comment se faire un jugement sur ce qui semble inextricable?

De plus, la présence d’Arabes et de musulmans en Occident et parmi nous, nous interpelle surtout depuis le 11 septembre 2001. Hijab, niqab, burqa, accommodements religieux, intégration des immigrants, voilà autant d’enjeux qui nous confrontent et nous questionnent sur notre identité en tant que société d’accueil.

Il est donc nécessaire d’être bien informé pour comprendre ces réalités et exercer ses droits démocratiques.

Le Centre d'Initiation Au Moyen-Orient (CIAMO) offre des conférences, causeries, cours sur les problématiques politiques, économiques et sociales du Moyen-Orient, du Monde arabe et du Monde musulman.

Consul général du Japon, Hideaki Kuramitsu

 

Le 29 janvier  au restaurant Louis- Hebert

  Québec

 

Les mesures de sécurité japonaises face à la Corée du Nord.

Message de M. Hideaki KURAMITSU, Consul Général

Permettez-moi de me présenter, Hideaki KURAMITSU, récemment nommé Consul Général du Japon à Montréal, succédant à M. Tatsuo ARAI, ancien Consul Général. Je suis arrivé à Montréal le 4 juin 2015.

Au cours de ma carrière, j’ai occupé divers postes, principalement liés aux affaires européennes, tel que Directeur du Service de la politique européenne au Bureau des affaires européennes du Ministère des Affaires Étrangères du Japon. J’ai également travaillé outre-mer pour des Ambassades du Japon et une Délégation Permanente du Japon dans différentes villes comme Paris, Bruxelles, et cetera. En ce qui concerne le Canada, je l’ai visité qu’à l’occasion de voyages d’affaires, donc m’installer à Montréal, et servir dans un Consulat, sont toutes des premières expériences pour moi.

En tant que Consul Général du Japon à Montréal, tout est nouveau pour moi, mais je suis très encouragé d’apprendre qu’il y a de nombreuses personnes ici qui soutiennent les relations entre le Japon et le Canada, tels que les autorités locales provinciales et municipales, des admirateurs de la culture japonaise et des étudiants de la langue japonaise qui souhaitent agir en tant que pont entre le Japon et le Canada.

J’ai énormément de respect pour ceux qui ont déjà travaillé durement afin de créer des liens forts entre le Japon et le Canada, en particulier les provinces qui se trouvent sous notre juridiction, le Québec, la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard. Avec votre précieuse collaboration, je souhaite continuer à renforcer les liens entre le Japon et ces cinq provinces.

Respectueusement,

Hideaki KURAMITSU
Consul Général du Japon à Montréal

 

1er décembre

Guy St-Jacques,

Ambassadeur du Canada en Chine

de 2012 à 2016

 

Vendredi le 1er décembre prochain à 12h00, au restaurant Chez Laloux, 250 Avenue des Pins Est. Montréal.

Monsieur Saint-Jacques nous fera part de ses analyses suite à la tenue du dernier Congrès du Parti communiste chinois, comme à la reconduction au pouvoir de Xi Jinping et des nouveaux dirigeants politiques qui ont été choisis.

Comme vous le noterez au CV, monsieur St-Jacques possède une vaste et riche expérience diplomatique de la Chine, des USA et du Royaume-Uni.

Notes biographiques
Son Excellence Guy Saint-Jacques détient un baccalauréat en géologie de l’Université de Montréal et une maîtrise en aménagement du territoire et développement régional de l’Université Laval.
M. Saint-Jacques est entré au ministère des Affaires étrangères du Canada en 1977. Il a ensuite été affecté à New York, à Mexico, à Kinshasa et à Hong Kong, ainsi qu’à Beijing et à Washington, à deux reprises. Il a aussi été affecté à Londres en tant que Haut-Commissaire adjoint. Puis, il occupe plusieurs postes à l’administration centrale à Ottawa. Il travaille pour les directions suivantes : la Direction des affaires consulaires, la Direction de l’Afrique francophone, la Direction de la science et de la technologie et le Bureau du sous-ministre délégué. Il a aussi été directeur adjoint à la Direction de l’énergie et de l’environnement; directeur à la Direction du personnel (filière politique et commerciale) et à la Direction des affectations; et directeur général à la Direction générale de la gestion du personnel. Il devient ensuite ministre et chef de mission adjoint à l’ambassade du Canada auprès des États-Unis d’Amérique, à Washington.
Avant d’être nommé ambassadeur en République populaire de Chine en octobre 2012, M. Saint-Jacques a été le négociateur en chef et ambassadeur au changement climatique pour le gouvernement du Canada. Pour M. Saint-Jacques, qui parle couramment le mandarin, il s’agit d’une quatrième affectation en Chine.
M. Saint-Jacques est marié à Mme Sylvie Cameron, et le couple a deux filles et un petit-enfant.

10 novembre

Montréal, à 12:00 h au restaurant

Chez Lévesque au 1030 rue Laurier ouest

Le 10 novembre prochain nous recevrons notre représentant du Québec à Washington, Frédéric Tremblay.

Il nous entretiendra de l'évolution de la politique américaine sous le président Trump.

Vous trouverez des informations concernant la biographie de Frederic Tremblay sur le site

  http://www.international.gouv.qc.ca/fr/washington

 

 

9 novembre

Restaurant Le Louis - Hébert,  à compter de 12:00 hres.

668 Grande Allée E, Ville de Québec,

·  Avant la crise,63-70; contexte québécois et international

·  L'enlèvement de Cross; 5 au 9 octobre

·  L'enlèvement de Laporte; 10-16 octobre

·  Mort et funérailles de Laporte

·  La libération de Cross; 25 novembre au 6 décembre

·  Les ravisseurs de Laporte; 27-28 décembre, puis suites après la crise, '70-'72.

7 septembre

 

Assemblée générale

 

le jeudi 7 septembre 2017 à Québec
- au Restaurant La Fenouillière, au 3100 Chemin Saint-Louis, Ville de Québec.

(Ce restaurant est à l'intérieur de l'Hotel Aristocrate Best Western Premier.)

Chers collègues

 Lors de notre prochaine assemblée générale le 7 septembre prochain, les postes suivants seront à pourvoir;

-le poste de secrétaire trésorier occupé actuellement par Marcel Gaudreau.

-le poste de vice président occupé actuellement par Pierre Baillargeon.

 J'invite les personnes intéressées à joindre notre comité de direction à me faire connaitre leur intérêt.

 Il va s'en dire qu'une association comme la notre ne peut exister sans la participation active de ses membres.

Plusieurs d'entre nous ont déjà  beaucoup contribué et nous les remercions. Nous invitons de nouveaux membres à faire connaitre leur intérêt pour poursuivre le développement de nos activités sur les grandes questions internationales qui interpellent le Québec.

 

Le programme suivant est proposé pour le déroulement de l'Assemblée générale;

 

11:00 Ouverture de l'Assemblée générale.

          Mot de la présidente sur les réalisations de l'année.

 11:15  Présentation du bilan financier par le trésorier.

 11:30 Élection de l'équipe de direction.

11:45 Échange avec les participants sur les suggestions de conférenciers pour       2017/2018.

 12:00  Fin de l'assemblée générale

12:00 Apéritif offert par l'AADQ.

 12:30 Déjeuner

 13:00 Intervention de Madame Louise Beaudoin 

  Sujet: L'actuelle situation politique en France

 13:15 Échange avec les participants.

 14:00 Fin du déjeuner .

 SVP bien vouloir confirmer votre participation.

 Salutations cordiales

 Suzanne Ethier

Présidente

 AADQ

 

 14 juin

 le Musée de la Civilisation (85, rue Dalhousie, dans le Vieux-Port)

« Le Québec dans le monde au XXIe siècle »

À cette fin, le mercredi 14 juin prochain, le Musée de la Civilisation (85, rue Dalhousie, dans le Vieux-Port) sera l’hôte d’une table ronde des Chefs de poste sur le thème : « Le Québec dans le monde au XXIe siècle », qui abordera les 50 ans de la diplomatie québécoise, que nous célébrons cette année, mais aussi les perspectives d’avenir inspirées notamment par la nouvelle Politique internationale du Québec.

 

 Je vous écris donc pour vous inviter, ainsi que les membres de l’association des Anciens délégués du Québec à l’étranger, à assister à cette activité. La soirée débutera avec un goûter/ buffet froid au Café 47e du Musée dès 18h00, puis à la table ronde qui débutera à 19h00.

 

 Les chefs de poste qui prendront la parole durant cette table ronde sont Line Beauchamp (Paris), Julie Miville-Dechêne (UNESCO), Marie-Claude Francoeur (Boston), Younes Mihoubi (Dakar) et Dominic Marcotte (Mumbai). L’animateur est à confirmer.

 Merci de me faire part de l’intérêt de vos membres d’ici au jeudi 8 juin. Ces derniers peuvent aussi communiquer avec moi si c’est plus simple pour vous.

 

Au plaisir de vous voir le 14 juin, j’espère.

Très cordialement,

 Alain Olivier | Secrétaire général

Bureau des sous-ministres

Tél. : 418 649-2400, poste 57989

Cell. : 418-454-2993

                  

Ministère des Relations internationales et de la Francophonie
525, boulevard René-Lévesque Est

Québec (Québec) G1R 5R9

 

www.mrif.gouv.qc.ca Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 
www.international.gouv.qc.ca Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

 

10 mai

Guy St-Jacques,

Ambassadeur du Canada en Chine de 2012 à 2016

Déjeuner - conférence  le   12h00.

Restaurant Le Louis-Hébert. 668 Grande Allée E, Ville de Québec.  

 

Lors de cette rencontre, Guy St-Jacques fera le point sur l'état des relations entre le Canada et la Chine.

Comme vous le noterez au CV attaché, monsieur St-Jacques possède une vaste et riche expérience diplomatique de la Chine, des USA et du Royaume-Uni.

Étant donné l'importance actuelle, grandissante et incontournable de la Chine, nul doute que ses propos seront fort intéressants.

Comme à l'habitude, SVP me confirmer votre participation dès que possible.

 

21 avril

Michel Robitaille

LOJIQ

déjeuner à 12:00

934 est rue Sainte-Catherine à Montréal.

Le 21 avril, nous serons reçus par Michel Robitaille, directeur général de LOJIQ. Michel nous invite à déjeuner à 12:00 dans leur locaux au 934 est rue Sainte-Catherine à Montréal.

Il nous présentera les prochains enjeux internationaux de son organisation ainsi que l'élargissement prévu à leur mandat.

 

 

20 mars

Line Beauchamp

Restaurant Chez Lalloux à 12h00. 

250, avenue des Pins Est. Montréal

T: (514) 287-9127

 

Le 20 mars  prochain, Madame Line Beauchamp, Déléguée Générale du Québec à Paris, de passage au pays, a accepté de nous entretenir lors d'un déjeuner à Montréal, des enjeux politiques des prochaines élections présidentielles françaises.

 

 

3 mars

Frédéric Mérand

Le 3 mars 2017 à 12 h 15

Salle Jean-Chapdelaine, MRIF

 

« L’AVENIR DE L’Union européenne

ET LES ÉLECTIONS EN Europe »

Conférence-midi

Le 3 mars 2017 à 12 h 15

Salle Jean-Chapdelaine, MRIF

 avec

 M. Frédéric Mérand

Professeur de l’Université de Montréal

Directeur du CÉRIUM

Soixante ans après la signature du Traité de Rome, l’Union européenne (UE) fait face aux deux défis majeurs sans précédent : la sortie du Royaume-Uni de l’Union et l’euroscepticisme du nouveau président américain.

Quelle orientation prendra l’Europe? La montée de l’extrême droite en Europe pourrait-elle menacer l’existence de l’UE?

Pour discuter de ces enjeux importants, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie a le plaisir de vous inviter à une conférence donnée par M. Frédéric Mérand, professeur de l’Université de Montréal, directeur du CÉRIUM.

16 février

Ginette Chenard

Jeudi le 16 février à midi, au restaurant Chez Lévêque, 1030 avenue Laurier Ouest Outremont; Montréal.

Déjeuner-rencontre avec notre collègue Ginette Chenard qui vient de publier en novembre 2016, aux éditions Septentrion, un essai en matière de culture politique intitulé Le Sud des États-Unis. Rouge. Blanc. Noir.

cf. fichier joint

 

Nous espérons que vous serez nombreux à venir l'écouter et échanger avec elle.

Alejandro Estivill

Alejandro Estivill Castro.

Jeudi le 9 février à midi,

restaurant Le Graffiti,

1191 Avenue Cartier. Québec. 

 

Déjeuner-conférence avec le Consul général du Mexique au Québec, monsieur Alejandro Estivill Castro.

 

Les thématiques principales que monsieur Estivill abordera toucheront principalement les développements des grandes réformes mises en oeuvre au Mexique dans le cadre de l'administration Pena Nieto, incluant la grande réforme énergétique. Monsieur Estivill abordera aussi le développement de la relation bilatérale Québec-Mexique.

 

Pour mémoire , pendant son mandat de directeur général pour l'Amérique du Nord au SRE de 2007 à 2011, ce dernier était le principal interlocuteur  de la DGQM et coordonnateur des différents intervenants mexicains dans les relations de coopération Québec-Mexique.